top of page

Tresser le végétal : ça relie !


Mangeoire à oiseau en vannerie sauvage
Mangeoires à oiseaux - Très belle photo de @Marine Schwartz 26/01/24 https://www.creanatura.fr

A l'heure où ma saison des initiations à la vannerie sauvage se termine, je me sens malgré tout, heureuse !

Heureuse d'avoir rencontré, encore cette année, des stagiaires adorables et passionnés de Nature !

Heureuse d'avoir testé des nouveaux végétaux et encore amélioré mon savoir-faire !

Heureuse d'avoir encore contribué à nourrir les oiseaux avec mon objet fétiche : la mangeoire à petits oiseaux !


En effet, le printemps est là et la sève remonte déjà. Pour moi qui ne tresse le végétal qu'en frais (pour des raisons pratiques et aussi parce que, bientôt, je passerai à la suite, c'est-à-dire à la récolte des plantes à usages herboristes), je tenais à écrire un petit article en guise de bilan de mon "activité vannerie sauvage" de ces deux dernières années... qui ont été de vraies vraies vraies saisons de chauffe !


Rencontrer les bonnes personnes et se faire confiance

Septembre 2021, je retapais à la porte d'Arbres et Paysages d'Autan (mon lieu d'apprentissage alors que j'étais encore étudiante en écologie) après une quinzaine d'années passées à découvrir le monde ! Après avoir retrouvé Nathalie Hewison (devenue Directrice depuis) avec beaucoup d'émotions, elle m'annonça que l'association APA ne proposait plus de formation à la vannerie sauvage. Ni une ni deux, plus motivée que jamais, je me suis mise à chercher un petit objet facile à faire en une seule journée. L'idée de la mangeoire à oiseaux made in L'atelier herboriste avait germé ! Avec Julien Lenoir, chargé de formation à l'association, nous avons organisé notre première journée d'initiation en novembre 2022. Un vrai succès... rebelote 3 mois plus tard puisque la demande était là ! C'est vrai que beaucoup de gens ont besoin de refaire fonctionner leurs mains et sont de plus en plus séduits par ce type d'activités à la fois artistique, poétique et ludique ! Le temps d'une journée, on s'évade, on occupe ses mains et on ne pense plus à rien : juste le bonheur d'être là.


Une petite mangeoire au grand cœur

Utile pour la biodiversité (et oui, c'est important de nourrir les petits oiseaux de nos jardins fragilisés par l'agriculture intensive et l'urbanisation croissante), la mangeoire était l'objet parfait ! M'inspirant du groupe facebook "les vanneries sauvages de Claire", de sites créatifs comme Pinterest et de mes propres savoir-faire appris grâce à Yolande Madiot, dit la Glaneuse qui m'a enseignée l'art de faire des paniers, j'ai imaginé ce modèle de mangeoire en forme de goutte d'eau qui permet d'apprendre trois techniques de base de vannerie :

  • le tressage d'un fond plat et l'insertion de montants, début d'un panier;

  • le remplissage en double brin, dit "tressage en super";

  • le nœud japonais, qui permet de nouer fortement des brins entre eux.


Nom des arbres de pays / Vannerie sauvage
Support pour petit quizz ! @Dorianne Herrera, 2024

Les arbres de pays comme ressource pour la vannerie sauvage

On peut utiliser plus d'une vingtaine d'essences locales. L'occasion de rappeler l'importance de nos végétaux de pays et de continuer à favoriser les haies sauvages, les vergers, les arbres isolés (notamment les arbres têtards). Pour le fond plat et les montants, Érable champêtre ou plane, Cornouiller sanguin, Tilleul des bois, Orme champêtre, Saule, Peuplier, Fragon Petit-houx, Noisetier, Olivier et ses cousins le Troène des bois et le Frêne. Lierre grimpant, Clématite des haies (fraîche ou bouillie), Vigne vierge, Pervenche ou Passiflore pour le remplissage. Mon verger a été également source de matériaux : tous les rejets des porte-greffes (qu'il faut de toute manière couper pour favoriser la fructification du greffon) y sont passés. Mirabellier, Reine-Claude, Pêcher, Pommier et le meilleur, avec son beau vert profond : le Cognassier (un peu raide à tresser mais vraiment très très beau).


Au bout de deux saisons, mes initiations roulent... déjà 80 mangeoires réalisées en stage ! Cela fait un sacré paquet de petits oiseaux nourris et contemplés !

Sans oublier qu'au passage j'apprends aux gens la récolte douce et responsable des végétaux. Comme je le dis à chaque fois "tel un indien, votre passage doit rester invisible". Et puis "pensez-bien à désinfecter régulièrement vos sécateurs".

Parce que moi, je ne veux transmettre que le virus de la vannerie sauvage aux gens, rien d'autres...


Sur ce, rendez-vous l'hiver prochain. La date de la prochaine initiation est le vendredi 22 novembre 2024 et c'est auprès de l’association Arbres et Paysage d'Autan qu'il faudra s'adresser pour réserver votre place !

En attendant, si nous avons la chance de nous croiser sur mes marchés ou à mon atelier à Bretx, il reste quelques mangeoires en boutique, pour vous ou pour offrir, en tous les cas toujours pour le plaisir de nourrir les oiseaux...





Brins d'arbres de pays pour vannerie sauvage
Brins préparés pour fabriquer le fond plat de la mangeoire @Laurence des Jardiniers de Tournefeuille, stage du 3/02/24

Matériaux pour vannerie sauvage,
Matériaux pour vannerie sauvage, quelle diversité de couleurs et de textures @Dorianne Herrera, Nov 2023

16 vues0 commentaire

Comments


bottom of page